AFFICHE

Un travail de graphisme, une fois n’est pas coutume, pour un spectacle qui se jouera en mars , le thème (plutôt lourd) du spectacle ( le viol conjugal), interprété musicalement, est censé donner toute la distance et la réflexion sur le propos pour le spectateur.               N’étant pas graphiste de formation, c’était un challenge !